Science-Religion Bruno ALEXANDRE Dieu - Le Mal - La Morale
Science-Religion Bruno ALEXANDRE Dieu - Le Mal - La Morale

ANNE  BERT *

 

Belle nature tu continueras sans moi

à dispenser tes splendeurs

et vous, mes proches, mes ami(e)s,

vous vous habituerez à l’absence .

 

Alors laissez-moi un sursis,

le temps de construire

en ma solitude intime

« une ébauche de la cessation d’être ».

 

Avant ma momification totale

Qu’ éclate mon amour de la vie,

que je jouisse de mon dernier été.

Je refuse qu’une Dame en noir

m’impose son bon vouloir.

 

Je veux décider du jour et de l’heure

pour pouvoir lancer mon défi serein :

écouter et répondre à mon éloge funèbre.

Ce que je n’ai pu décider au commencement

je veux l’accomplir à la fin

sans la bénédiction d’un prêtre.

 

La volonté humaine me suffit

sans orgueil et sans peine.

Je pardonne à Dieu d’avoir fait ce monde,

je ne demande rien à ses Saints

mais honore les médecins

ceux qui m’ont tendu la main

pour le remède de mon âme.

 

------

  • Anne Bert atteinte de la maladie de Charcot

a choisi la mort volontaire.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Science et Religion B. ALEXANDRE