Science-Religion Bruno ALEXANDRE Dieu - Le Mal - La Morale
Science-Religion Bruno ALEXANDRE Dieu - Le Mal - La Morale

 

DARWIN OU LA SECONDE MORT DE ST AUGUSTIN

 

(Conférence pour le cercle Ernest Renan)

 

             TEXTE parlé: se reporter à la vidéo 1 comportant 6 parties.

         

 

             TEXTE  écrit:  fourni sur demande.

 

   

 

ANNEXES  DE LA CONFERENCE:

 

 

I   Citations de St Augustin:

 

            "Depuis que notre nature a péché dans le paradis, nous sommes tous devenus une pâte unique de boue, c'est à dire une pâte de péché. Nous avons perdu le mérite par le péché et, abstraction faite de la miséricorde de Dieu, il n'est rien dû que la damnation éternelle aux pécheurs que nous sommes."                                                      (De diversis quaestionibus)

 

"Les maux auxquels les petits enfants sont soumis ne pourraient, sous un Dieu juste et tout-puissant, être infligés à (ceux qui sont) son image, et cela à un âge où la souffrance ne peut être une occasion de pratiquer la vertu, si les enfants ne recevaient de leurs parents un principe mauvais pour lequel ils doivent être punis"                        (Contra Julianum)

 

"Il n'est pas équitable d'infliger des maux à ceux qui sont bons. Dis- moi donc quelle est la justice qui fait endurer aux petits enfants tant de peines... Tu prétends qu'ils ne sont pas créés mauvais, c'est-à-dire avec le péché originel. Où est donc l'équité de ce fardeau énorme qui leur est imposé ?... Vous autres vous ne voulez pas admettre que ces maux ont été introduits dans le genre humain par l'homme dans lequel nous étions tous. Vous ne pouvez pourtant pas nier que, sous le gouvernement d'un Dieu souverainement puissant et souverainement juste, les enfants ne souffrent beaucoup, car c'est là un fait qui vous ferme la bouche et qui vous crève les yeux. Ne remarquez-vous pas que vous rendez Dieu injuste, alors que, voyant les peines auxquelles les enfants sont si manifestement soumis, vous les déclarez cependant innocents?… En présence des souffrances si nombreuses et si grandes des enfants, il est impossible de dire que Dieu est juste quand on nie le péché originel."

                                                                                                (opus imperfectum)

 

"Si l'enfant n'est pas soustrait au pouvoir des ténèbres, s'il y reste soumis, pourquoi t'étonner qu'il aille un jour au feu éternel avec le diable celui qui n'est pas admis à entrer dans le royaume de Dieu?"                                                                                    (opus imperfectum)

  

II Citations de Darwin:

 

            "J'étais cependant très peu disposé à abandonner ma foi […] mais je trouvais de plus en plus difficile, même en donnant toute latitude à mon imagination, d'inventer des preuves qui suffiraient à me convaincre. Ainsi, l'incrédulité m'envahit-elle très lentement, pour devenir finalement totale. L'évolution fut si lente que je ne ressentis pas d'angoisse, et je n'ai pas depuis douté une seule seconde de la vérité de ma conclusion. En fait, je peux difficilement admettre que quelqu'un puisse souhaiter que le Christianisme soit vrai ; car si c'était le cas, la lettre semble clairement indiquer que les hommes qui ne croient pas, dont mon père, mon frère et presque tous mes meilleurs amis, seront punis éternellement.

Or cette doctrine est condamnable."                                                         (Autobiographie)

 

"Qu'il y ait beaucoup de souffrance dans le monde, personne n'en disconvient. Certains ont tenté d'expliquer cela par référence à l'homme, en imaginant que cela sert à son perfectionnement moral. Mais le nombre des hommes dans le monde est presque insignifiant comparé à celui de l'ensemble des autres êtres sensibles, et ceux-ci souffrent souvent beaucoup, sans l'ombre d'un perfectionnement moral. Un être aussi puissant et aussi riche de connaissance que le Dieu qui a pu créer l'univers est, pour nos esprits finis, omnipotent et omniscient ; notre compréhension se révolte de supposer que sa bienveillance ne soit pas sans limites, car quel est l'intérêt de la souffrance de millions d'animaux inférieurs pendant un temps presque infini ? Cet argument très ancien, tiré de l'existence de la souffrance, contre une cause première intelligente, me semble fort ; alors que, comme on l'a remarqué, la présence de tant de souffrance s'accorde bien à l'idée que tous les êtres organiques se sont développés par variation et sélection naturelle."                               (Autobiographie)

 

NOTES

 

(1) Actuellement SOUKAHRAS dans la région de Constantine, à l'est de l'Algérie qui était alois la Numidie.

(2) Actuellement MDAOUROUCHE à 25 Km de SOUKAHRAS

(3) J. Maritain, Dieu et la permission du mal, Desclée de Brouwer, 1993

(4) Augustin écrit vers 417: "Il y a une persécution injuste, celle que font les impies à l'église du Christ ; et il y a une persécution juste, celle que font les églises du Christ aux impies. (...)

l'église persécute par amour et les impies par cruauté. (...). Si, en vertu du pouvoir que Dieu lui a conféré, au temps voulu, par le moyen des rois religieux et fidèles, l'Eglise force à entrer dans son sein ceux qu'elle trouve sur les chemins et les haies, parmi les schismes et les hérésies, que ceux-ci ne se plaignent pas d'être forcés, mais qu'ils considèrent où on les pousse."  – in G. Minois, L'Eglise et la guerre, Fayard, 1994, p.69

 

            SOURCES:

 

Conférence inspirée essentiellement de mes deux ouvrages proposant une bibliographie:

- Création ou Evolution La science et le crépuscule des dogmes, Société des écrivains, Paris 2004

- Chroniques d'un incroyant, T. 2, Ed. libertaires, St G. D'Oléron, 2009

 

Pour la pensée de St Augustin, les principales références se trouvent dans ses Confessions ( l'édition de France Loisirs – 1995 – est présentée et annotée par notre président Guy Rachet) et dans une thèse de G. Philips pour l'obtention du grade de Maître agrégé en théologie: "La raison d'être du mal d'après st Augustin" - Ed. du Museum Lessianum - Louvain.)

 

Pour la pensée de Darwin, se reporter pour une première approche aux ouvrages suivants:

- P. Tort, Darwin et la science de l'évolution, Gallimard, 2000

- Darwin, Autobiographie, Belin, 1985

 

 

            REPERES CHRONOLOGIQUES:

 

AUGUSTIN:

 

354 Naissance à Thagaste

370 Mort de son père

373-382 Période manichéenne (nombreuses discussions avec le manichéen Faustus)

386 Conversion au catholicisme

387 Baptême - mort de sa mère Monique

391 Ordonné prêtre à Hippone

392 Controverse publique avec le manichéen Fortunatus

395 Première apparition du concept de péché originel dans Du libre arbitre

396 Evêque d'Hippone

397 Ecriture de Contre Faustus

398 Ecriture des Confessions

430 Mort à Hippone

 

DARWIN:

 

1809 Naissance à Shrewsbury

1831-1836 Tour du monde sur le Beagle

1859 L'origine des espèces par le moyen de la sélection naturelle

1871 La filiation de l'homme et la sélection liée au sexe

1876, L'autobiographie où Darwin parle, entre autres, de son itinéraire religieux: "L'incrédulité gagna sur moi très lentement, mais fut à la fin, complète"

1882 Mort à Down

 

Bienvenue sur notre site.

Les textes proposés sont libres de droits à condition d'en indiquer la provenance et l'auteur.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Science et Religion B. ALEXANDRE